Post-doctorat en sociologie/économie (UR FoAP et UMR CESAER) pour le projet MOCCAA

Le poste se situe au sein de l’école Institut Agro Dijon, établissement public d’enseignement et de recherche dans les domaines de l’agronomie et de l’agroalimentaire, sous la double tutelle du Ministère de l’agriculture et de la souveraineté alimentaire et du Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Il forme des ingénieurs dans ces deux domaines et porte des Masters co-accrédités avec l’Université. Il développe ses travaux de recherche au sein d’Unités Mixtes de Recherche. Il contribue à l’appui au système éducatif de l’enseignement technique agricole.

Le.la post-doctorant.e recruté.e, hébergé.e au sein de l’UMR CESAER (Centre d’Economie et de Sociologie Appliquées aux Espaces Ruraux), est engagé.e sur le volet recherche d’un projet mobilisant cette UMR et l’UR FoAP (Formation et Apprentissages Professionnels).

Ce post-doctorat s’inscrit dans le cadre du projet MOCCAA (Matière Organique Changement Climatique Adaptation et Atténuation) visant l’accompagnement des viticulteurs de Bourgogne, dans un contexte de changement climatique, vers une meilleure compréhension et une meilleure maitrise de la gestion de la matière organique à l’échelle de leurs parcelles. Les objectifs sont de limiter les risques de stress hydrique à venir et d’améliorer également la captation du carbone dans les sols. Financé par le BIVB (Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne), piloté par Vinipole Sud Bourgogne, ce projet, qui réunit un collectif pluridisciplinaire, comprend un workpackage socio-économique pour lequel ce post-doctorat est sollicitée.

La personne recrutée est chargée, aux côtés des deux chercheuses, l’une économiste (UMR CESAER) et la seconde sociologue (UR FoAP), de contribuer au volet de la recherche socio-économique du projet visant la compréhension des pratiques relatives à la gestion de la matière organique des sols par des viticulteurs de Bourgogne. Il s’agira d’identifier ce qui peut constituer des freins ou des leviers au changements en situant le questionnement à un niveau individuel (trajectoires et stratégies individuelles des viticulteurs) et aussi collectif (stratégies collectives et modes de coordination des viticulteurs au sein de la filière ; insertion dans des systèmes de relations sociales et professionnelles au sein de collectifs plus ou moins formalisés).

Localisation de l'emploi : Dijon
Nature de l'emploi : Post-doc
Personne contact : Tanguy Corinne ()
Date limite de candidature : 05/09/2022