Stage de Master recherche – Evaluation ex-post d’une réglementation des pesticides

Contexte et question de recherche :

La personne recrutée en stage sera rattachée au projet FOODCoST. Dans le cadre de ce projet européen, une équipe de chercheurs de l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE), dont des économistes de Toulouse School of Economics (TSE), vise à contribuer à une meilleure compréhension de l’impact des réglementations des pesticides sur la biodiversité et l’environnement, ainsi que sur l’ensemble de la filière agro-alimentaire. L’objectif du stage est d’évaluer l’effet de l’interdiction des néonicotinoïdes sur les rendements et la productivité en France, et de mettre ainsi en lumière les coûts économiques associés à cette politique à l’échelle de l’exploitation agricole.

Principaux objectifs du stage :

Le stage sera divisé en deux parties.
* Nettoyage et analyse des données : La première partie consiste à analyser les données comptables confidentielles des exploitations agricoles françaises sur la période 2015-2022. A partir de ces données, le stagiaire pourra calculer entre autres les rendements, les coûts de production et les bénéfices pour chaque exploitation et chaque année.
* Modélisation économétrique : Dans la deuxième partie, le stagiaire évaluera l’effet de l’interdiction de la politique sur les coûts de production, les rendements et les bénéfices au niveau de l’exploitation en utilisant des approches quasi-expérimentales.
Les deux parties s’appuieront sur les travaux existants menés par les chercheurs impliqués.

Profil du candidat :

* Formation : M1 ou M2 en économie
* Compétences : Solides connaissances en économie appliquée/économétrie et analyse de données.
* Maîtrise de R requise
* Un niveau avancé en anglais est requis (C1 ou C2) ; un niveau avancé en français est un plus mais n’est pas requis.

Compensation et détails pratiques :

* Durée : Stage à temps plein de 5 à 6 mois, à partir d’avril (la date de début est flexible).
* La personne recrutée sera basée à Toulouse School of Economics et travaillera sous la supervision de Marine Coinon, Sylvain Chabé-Ferret et Céline Bonnet. Un bureau sera mis à disposition à TSE à Toulouse. Un déplacement d’une journée à Paris sera nécessaire pour l’accès aux données confidentielles (les frais de déplacement seront néanmoins pris en charge).

Résultats attendus :

1. Préparation de l’ensemble des données et analyse statistique descriptive (environ 2 mois)
2. Analyse économétrique

Superviseurs : Marine Coinon, Céline Bonnet et Sylvain Chabé-Ferret, Toulouse School of Economics (TSE, INRAE)
Contact : Marine Coinon,

:
:
:
: