Chaire de professeur junior

Développement de méthodes d’évaluation des politiques et des solutions d’adaptation des territoires du Sud face au changement climatique
– Chaire ouverte à l’unité mixte internationale SOURCE, Bondy/Saint-Quentin en Yvelines – UVSQ- Université Paris Saclay.
Contexte et enjeux au Sud
– Titularisation prévue dans le corps des Directeurs de recherche de l’IRD après un contrat de 5 ans.

Le projet proposé s’intègrera dans les communautés de savoir « Littoral et océan », « Villes durables » ou « Changement climatique » récemment mises en place afin renforcer la science de la durabilité à l’IRD. L’unité d’accueil de la chaire est l’UMI SOURCE, fusion du CEMOTEV (Centre d’études sur la mondialisation, les conflits, les territoires et les vulnérabilités – UVSQ-Paris-Saclay) et de l’UMI Résiliences (Vulnérabilité et Résilience des Socio-Ecosystèmes et des Sociétés – IRD) à compter du 1er janvier 2022. Cette unité, qui s’inscrit aussi dans l’écosystème de la recherche de l’université Paris-Saclay, basée en Île-de-France, associe des économistes et géographes du Nord et du Sud, notamment du CIRES (Côte d’Ivoire), de l’UCAD (Sénégal) et de l’Université d’Antananarivo (Madagascar). La chaire viendra notamment en appui des recherches menées au sein de deux axes thématiques de l’unité, « Territoires au défi de la soutenabilité » et « Réduire la vulnérabilité et renforcer la résilience : défi de la mesure et politiques efficientes ».

Dans le cadre d’un travail d’équipe et pluridisciplinaire, le ou la candidat sélectionné pour la chaire aura pour mission de développer des modèles et méthodes d’évaluation des politiques et solutions mises en œuvre pour renforcer les capacités d’adaptation des territoires du Sud face au changement climatique et à ses conséquences locales. Ces méthodes d’évaluation, organisées en cadre conceptuel, intégreront des indicateurs et données sur les coûts socio-économiques des politiques, leurs impacts écologiques et sociaux (y compris les aspects d’équité et de justice environnementale) et plus généralement leur soutenabilité et leur résilience. Ainsi, la finalité de ce travail sera de renforcer la dynamique du cycle ternaire constitué par (1) la mise en œuvre de programmes et solutions visant à l’adaptation au changement climatique, (2) la mesure des coûts, des impacts environnementaux et des effets perçus par les populations et (3) le retour d’information vers les décideurs, pour renforcer leur capacité de décision. Les territoires « cas d’étude » pourront être choisis parmi ceux abordés par l’unité. Ce sont des territoires particulièrement vulnérables dans le contexte du changement global et climatique et qui se situent au croisement de forts enjeux : la région littorale ouest-africaine, les zones rurales du sud de Madagascar, les zones rurales du Sahel, les petites économies insulaires en développement. La chaire peut convenir à un géographe, un économiste, un écologue, et elle requiert dans tous les cas une forte ouverture aux échanges entre ces disciplines.

Il est attendu que le ou la candidat recruté, si il/elle n’est pas titulaire d’une HDR, en soutienne une avant la fin de la chaire.

Projet d’enseignement
Le ou la candidat sélectionné pour la chaire s’insèrera dans l’équipe pédagogique du master « Économie politique et institutions » (Université Paris-Saclay), notamment dans le parcours « Économie et évaluation du développement et de la soutenabilité » en M1 et M2, ainsi que dans le parcours en géographie « Valorisation touristique du patrimoine et préservation de l’environnement ». La chaire permettra de renforcer la formation de jeunes chercheurs sur les approches au croisement de l’analyse socio-écosystémique et de l’analyse d’économie politique dans l’évaluation de la soutenabilité des territoires du Sud et des territoires marginalisés. L’appui à la formation sur les données (de leur production à leur interprétation) et à leur utilisation dans le cadre d’une démarche de science ouverte en constituera un élément important. La chaire permettra d’approfondir les rapprochements entre formations de master et formations doctorales des partenaires Sud et Nord de l’UMI SOURCE (notamment dans le cadre de l’école doctorale de l’université Paris-Saclay), en renforçant ainsi les dynamiques déjà enclenchées (master GIDEL de l’UCAD au Sénégal et mise en place d’un parcours centré sur le pétrole et le gaz avec le PRCM). L’enjeu de la chaire en termes d’enseignement s’inscrit globalement dans le renforcement des capacités (ODD 17), en cohérence avec les valeurs et principes de l’UMI Résiliences/SOURCE.

Montant du financement associé
Le lauréat ou la lauréate de la chaire se verra attribuer (1) par l’ANR un financement de 200 k€ (dont au minimum 120 k€ de masse salariale -doctorants, post doc, contractuel IT- le solde étant réservé pour le fonctionnement du projet) et (2) par l’IRD le financement d’un contrat doctoral (ou deux ans de post doc) et 30 k€ pour une mission longue durée.

Conditions à remplir par les candidats
Le candidat ou la candidate doit être titulaire d’un doctorat ou d’un diplôme équivalent.

Les candidat doivent remplir l’une des conditions suivantes :
Etre titulaire du doctorat prévu à l’article L. 612 7 du code de l’éducation ;
Etre titulaire d’un doctorat d’Etat ou de troisième cycle ;
Etre titulaire d’un diplôme de docteur ingénieur ;
Etre titulaire du diplôme d’études et de recherche en sciences odontologiques (DERSO)
Etre titulaire du diplôme d’études et de recherche en biologie humaine (DERBH) ;
Etre titulaire d’un titre universitaire étranger jugé équivalent aux diplômes ci-dessus ; dans ce cas, une demande d’équivalence et une traduction sont obligatoire ;
Justifier de titres ou travaux scientifiques jugés équivalents aux diplômes ci-dessus ; dans ce cas, les candidats ou les candidates doivent formuler une demande d’équivalence.

Dossiers de candidature, sélection et auditions
Les candidatures seront déposées exclusivement en ligne à l’adresse suivante : https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/ird-chaire-de-professeur-ou-professeure-junior-e le 21 février 2022 au plus tard. L’évaluation sera réalisée par une commission composée d’expert·e·s internes et externes. La composition de la commission sera rendue publique avant ses travaux. Seuls seront convoqués pour une audition les candidatures présélectionnées par la commission. Les auditions se dérouleront en visioconférence. L’audition, d’une durée d’une heure, sera constituée d’une présentation par le candidat ou la candidate de son projet de recherche et d’enseignement (dont la durée sera indiquée dans la convocation) suivie d’une discussion avec la commission.

Critères d’évaluation
Excellence du candidat ou de la candidate, motivation, capacité d’encadrement scientifique et pédagogique ;
Qualité, originalité, interdisciplinarité des projets de recherche et d’enseignement et de leur composante sud ;
Pertinence des méthodes proposées au regard des verrous identifiés ;
Pertinence et effet structurant du projet au sein du laboratoire et au niveau des partenariats ;
Cohérence avec la politique de site ;
Adéquation des moyens au projet proposé et capacité à mobiliser des moyens complémentaires.

Localisation de l'emploi : UMI SOURCE Université Paris Saclay
Nature de l'emploi : Permanent position
Personne contact : Geronimi, Vincent,
Date limite de candidature : 21/02/2022
Menu